....................................................................

Dernière mise à jour :
25/05/2017

....................................................................


...................................................................
BALADE
....................................................................

ORP JAUGE
02/07/2017

Seconde Balade
POD AND CO
Informations suivront

...................................................................
      SENSIBILSATION
....................................................................





IBAN : BE41 3630 9323 3410
BIC : BBRUBEBB

36 Rue Dartois à 4000 Liège
Belgique
N° d'entreprise 839 006 151

....................................................................

design by Christophe NOTTET

hébergement by Diogénius

 

 

 

 




 

 

Le galgo

 

Le Galgo espagnol (Galgo Español) est un lévrier communément utilisé pour la chasse, en particulier la chasse au lièvre en terrain découvert.

Le Galgo a une belle musculature et une silhouette élégante, soulignée par une tête fine et allongée, un poitrail profond, un ventre bien levretté et un long fouet tombant en faucille au repos.

Son allure typique est, par nature, le galop. Le trot doit être allongé, rasant, élastique et puissant.

Il existe deux variétés de Galgos :

  • L'une à poil serré, très fin, court, lisse, réparti sur toute la surface du corps, jusqu'aux espaces interdigitaux. Légèrement plus long à la partie postérieure des cuisses.
  • L'autre, appelée "barbudo", à poil dur mi-long - mais cette longueur peut varier - toujours réparti uniformément sur tout le corps. Le Galgo barbudo porte souvent barbe et moustaches, il a des sourcils très fournis et un toupet sur la tête.

Le Galgo a été élevé pour la chasse et part au moindre gibier aperçu. Lorsque le lien au maître a eu lieu, il revient sans problème après une course effrénée. Il a besoin chaque jour de promenade et de cavalcade pour revenir au calme de la maison. Il dévoile un caractère double : posé à la maison et explosif à l'exercice.

À ce jour aucune maladie génétique n'a été répertoriée chez le Galgo, il est robuste et rustique. Le Galgo à poil ras doit être brossé une fois par semaine, les sujets de la variété à poil dur doivent l'être plus souvent. Les bains ne doivent pas être trop fréquents.

Le Galgo, apte à poursuivre du gibier sur de longues distances, a un important besoin d'exercice. Il doit pouvoir sortir régulièrement et courir à sa guise, suffisamment longtemps dans des lieux ne comportant aucun gibier.

Le Galgo comme tous les lévriers a développé des aptitudes particulières et possède une physiologie différente des autres races de chien. Sa masse graisseuse plus réduite influe sur l'absorption, le stockage et l'élimination des produits anesthésiants. Certains produits tels que le pentotal ou les thiobarbituriques ne doivent pas être administrés. Il est recommandé de suivre des protocoles anesthésiques spécifiques aux lévriers.

En Espagne, le Galgo est traditionnellement élevé pour la chasse dans le milieu rural (galgueros). On organise chaque année des concours de chasse au lièvre ("carreras el campos"), dans différentes régions. Les lévriers sont lâchés en couples, le vainqueur est celui qui attrape le lièvre. Le vainqueur final est fêté fièrement avec ses maîtres, de stades en stades.

Les perdants sont systématiquement éliminés de façon cruelle, proportionnellement à leurs performances, pendus (appelée de façon sordide "technique du pianiste": le chien est pendu long ou court selon ses performances pour résister plus ou moins longtemps à l'étranglement, prenant appui sur ses pattes arrières), jetés au fond d'un puits, empoisonnés, abandonnés sans pouvoir s'échapper (retenus), affamés, amputés, traînés derrière une voiture jusqu'à ce que mort s'ensuive, vendus comme appâts de pêche, utilisés comme cibles vivantes pour le tir, comme proie pour des combats de chiens type pitbulls. Plusieurs dizaines de milliers d'entre eux sont ainsi sacrifiés tous les ans.

La législation en vigueur dans ce pays sur le droit des animaux ne serait pas appliquée envers les propriétaires. La fierté "bafouée" du chasseur dont le(s) chien(s) n'a/n'ont pas chassé à hauteur des exigences du propriétaire autoriserait ce dernier à punir son chien ou ses chiens en torturant et en imposant la mort qu'il choisit. On retrouve des similitudes avec la corrida et la mise à mort du taureau, le Galgo subissant cependant son sort et revenant parfois même vers son maître, amputé, éborgné...

De plus en plus d'Espagnols s'insurgent contre ces pratiques cruelles et souhaitent que les Galgueros soient sanctionnés quand ils maltraitent leurs chiens.

De plus, le statut de ce chien est quasi nul en Espagne, ainsi ce chien est considéré comme une sorte d'outil pour les chasseurs et ne dispose pas d'un statut le protégeant comme les autres animaux de compagnie. Il en résulte que, chaque année, des milliers de ces chiens sont non seulement abandonnés, mais souvent suppliciés, mutilés et tués par leurs maîtres en toute impunité.

 

 
POD and CO ASBL : 36 Rue Dartois à 4000 Liège • Belgique • N° d'entreprise 839 006 151 • GSM Christophe 00 32(0) 475 566 518 • GSM Isabelle 00 32(0) 479 920 041 •  MAIL          © POD and CO